cr du CTPD rentrée 2011 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Céline G.   
Mardi, 20 Septembre 2011 15:54

Compte rendu du dernier CTPD en date du 9/09/11.

 

Après les déclarations préalables des 3 organisations syndicales (voir celle de SUD en pièce jointe) les discussions se sont engagées sur :



Les contrats aidés : Alors que le Tarn bénéficiait d'une enveloppe exceptionnelle permettant le recrutement de 140 assistants d'éducation pour l'aide à la direction, l'IA a bloqué ce recrutement suite au dépôt de plainte aux prud'hommes pour défaut de formation de trois anciens AED.

L'IA en effet ne souhaite pas fragiliser l'exercice comptable de l'établissement Clémént de Pémille (à Graulhet) désigné comme employeur de la totalité de ces personnels sur la Tarn.

Il a indiqué qu'il rouvrirait le dossier en novembre, après les délibérations du tribunal.

En attendant, c'est la totalité de l'enveloppe qui est bloquée et ce sont les écoles qui font les frais du non respect des droits des salariés précaires !

Nos camarades du SE-UNSA ont tenté de proposer de petits arrangements pour décharger les directeurs d'écoles mais l'IA a refusé.

Il s'est de nouveau engagé à ce que les IEN mettent, dès qu'ils le peuvent, à disposition des directeurs d'école les remplaçant-es disponibles afin de les décharger mais qu’en est-il dans les faits ? Combien de directeur-trices ont pu bénéficier des journées de décharges de rentrée ?



Le délai de carence : Tous les syndicats unanimement se sont opposés à la mise en place d'un délai de 2 jours avant de remplacer les collègues absents dans les écoles de 6 classes et plus. Surtout que l'IA avait annoncé que ce délai aurait lieu même si des remplaçant-es étaient disponibles !

Il a finalement déclaré qu'il était hors de question de laisser des remplaçant-es inoccupé-es et qu'il savait que les IEN géreraient aux mieux l'utilisation des personnels disponibles. Il s'est engagé à faire un point en fin d'année sur l’efficience de ce nouveau dispositif :

  • soit il est inefficace et désorganise les écoles et il sera abandonné ;

  • soit il fonctionne et cela permet d’optimiser le transfert de postes « hors classe » vers des postes « classe »  en clair suppression de postes de remplaçant-es pour conserver ou créer des postes classes malgré les suppressions de fonctionnaires cf schéma de l’emploi !

  • soit son bilan est mitigé et l’IA essayera de l’améliorer.

Comment peut-on imaginer que le fait de devoir accueillir au pied levé dans sa classe des élèves supplémentaires en nombre ne désorganise pas sa classe ?

Comment peut-on imaginer supprimer encore des postes de remplaçant-es alors que lors des périodes d’épidémie ils ne suffisent déjà pas à assurer les remplacements ? et que régulièrement des stages de formation continue sont annulés faute de remplaçant-es disponibles ?

Comment assurer que les directeur-trices non déchargés bénéficieront de remplaçant-es régulièrement afin de leur permettre de faire face aux tâches administratives toujours plus nombreuses qui leur sont demandées ?

Ironie dans tout ça : lors des grèves les municipalités se doivent de mettre en place un service d’accueil afin de pallier l’absence des grévistes, mais l’IA se réserve le droit de ne pas remplacer les collègues absents pendant 48h !

 

 

 

 

Ajustements de rentrée.

En préambule de la discussion sur les ouvertures de rentrée, l’IA nous a donné quelques « jolies » moyennes… mais une fois de plus les données chiffrées annoncées ne reflètent en rien la réalité du terrain !

 

Le taux d’encadrement moyen pour le département à ce jour (avant mesures d’ajustement de rentrée) : 23,9

soit 24,51 pour les écoles à seuil ordinaire

et 22,48 pour les écoles à seuil dérogatoire (50% des écoles tarnaises).

 

Taux d’encadrement par commune :

Albi : 24,72

 

Carmaux :mater 24

élément :26.42 25.53

 

Castres : 23.26

 

Gaillac : 26.05

 

Graulhet : mater:24

élément: 24.05 24.04

 

Lavaur : mater : 28.67

élément : 25.05 26.32

 

Moyens disponibles pour les ouvertures :

  • 4 postes en réserve

  • 1 poste récupéré suite à une fermeture après ouverture en février dernier sur Gaillac Vendôme/La Clavelle (les effectifs attendus ne sont pas au rendez-vous)

  • 5 postes spécialisés (3 G et 2 psy)

  • 2 poste de remplaçant-es qu’il banalise pour l’année scolaire afin de faire des ouvertures de classes.

Au total : 12 ouvertures sont donc possibles : 5 à titre définitif et 7 à titre provisoire.

La liste définitive des ouvertures de classe vous sera communiquée après la consultation du CDEN et la décision finale de l’IA. Remarque : l’administration ne nous a pas fourni les effectifs de l’intégralité des écoles du Tarn mais seulement un tableau où figurait ses propositions.

Voici les propositions de l’IA au CTPD :

LACROUZETTE Le Sidobre

Ouverture à titre provisoire

DOURGNE

Ouverture à titre définitif

VERDALLE

Ouverture à titre provisoire

CARMAUX Jean Moulin élementaire

Ouverture à titre provisoire

LOMBERS

Ouverture à titre définitif

ALBI Curveillère

Ouverture à titre provisoire

SAINT-AMANS SOULT

Ouverture à titre définitif

GRAULHET Albertarié

Ouverture à titre définitif

RPI Saint-Jean de Rives/Saint-Lieux-les-Lavaur

Ouverture à titre définitif

BRENS

Ouverture à titre provisoire

LAVAUR Clauzades maternelle

Ouverture à titre provisoire

RABASTENS

Ouverture à titre provisoire

Les syndicats ont unanimement voté pour les ouvertures et contre la fermeture de Gaillac.

Sur ces 12 propositions d’ouvertures, 3 sont en fait des réouvertures suite à des mesures de fermeture inappropriées au mois de février et inversement, la proposition de fermeture fait suite à une ouverture en février.

Certes nous reconnaissons, au vu des déplacements de population, qu’il devient extrêmement difficile d’établir une carte scolaire en février mais c’est la première fois qu’une mesure de fermeture est prononcée à la rentrée ! et que ¼ des ajustements de rentrée sont des corrections des mesures de carte scolaire !

Devant le mécontentement des syndicats, l’IA nous a alors proposé de faire la totalité de la carte scolaire à la rentrée de septembre ! ! !



Modifications de structures :

- Fermeture de l’école de la Ventenaye à Graulhet et transfert de ses 2 postes restants vers

Crins maternelle et l’Albertarié.

Abstention des syndicats.



- Implantation du coordonnateur du RER Vère-Grésigne à Puycelsi.

Les syndicats ont voté pour.



- Transfert des postes d’application :

à titre définitif : ALBI Camille Claudel est déplacé à ALBI E.Herriot

à titre provisoire : CASTRES La Pause est déplacé à CASTRES Laden

CASTRES Roulandou est déplacé à PONT DE L’ARN Saint-Baudille

LABRUGUIERE Marie Curie est déplacé à MAZAMET La Lauze

SUD s’est abstenu, le SE-UNSA et le SNUipp ont voté pour.



Calendrier scolaire :

Pont du 1er mai : le lundi 30 avril 2011 sera vaqué et rattrapé le mercredi 2 mai 2011.

Pont de l’Ascension : le jeudi 17 mai 2011 sera vaqué et rattrapé le mercredi 16 mai 2011.

 

Professeurs stagiaires :

Les 9 professeurs stagiaires seront d’abord 1 journée en classe et le reste en formation, puis 2 journées en classe après les vacances de Toussaint, puis 4 après les vacances de Noël.

Ils reviendront à l’école interne en mai et juin.

Leurs binômes feront fonction de ZIL quand les PES seront en classe.

 

Les nouveaux rythmes scolaires :

Pour l’instant l’IA n’a pas d’information, le calendrier des vacances ayant été publié au BO jusqu’à l’année scolaire 2012 / 2013, rien d’ici là normalement.