Lettre Hebdo n°24 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Laurent ROUZIERE   
Samedi, 06 Avril 2019 13:15

LETTRE HEBDO N°24
du 28/03/2019


ADRESSE
59 rue Raymond Sommer
81000 ALBI

permanence tous les jeudis

mobile : 07 82  92 82 71
mail :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
http://sudeducation81.fr











 

 

Appel intersyndical

à la grève

4 Avril 2019

ici

Contre la loi Blanquer et les réformes qui attaquent l’école publique et les personnels : et maintenant, amplifions la lutte !

L’heure est à la mobilisation ! Les personnels de l’Éducation nationale, et en particulier du premier degré, l’ont bien compris en se mettant en grève le 19 mars de manière très forte. Les causes de mécontentement ne manquent pas.

SUD éducation appelle à :

  • se mettre en grève reconductible à partir des dates d’ores et déjà décidées par les AG de personnels ;

  • participer aux manifestations prévues le 30 mars, dans le cadre des calendriers de mobilisation décidés en AG ;

  • mettre en débat la grève et sa reconduction sur nos lieux de travail, dans toutes les écoles et les établissements.

Vous trouverez dans ce dossier tout le matériel de la fédération SUD éducation : ici

Les évaluations nationales imposées par le ministère en début d’année scolaire et courant janvier sont de notre point de vue (comme de celui de nombreux-ses enseignant-e-s et chercheur-se-s) critiquables et ne constituent pas un outil pertinent.

SUD éducation met à disposition des équipes enseignantes des écoles un modèle de lettre d’information des parents sur les évaluations nationales.

Lire la suite ici

 

En soutien avec nos camarades gazés devant le Rectorat de Toulouse,

voici la photo des collègues du Lycée Rascol d’Albi :

 

Dégradation des conditions de travail : la hiérarchie est responsable

 

Communiqué de la fédération SUD Éducation ici

C’est avec stupeur que nous avons appris le suicide de Jean Willot, professeur des écoles à Eaubonne.(Val d’OIse)

Une fois encore, les faits viennent nous rappeler la difficulté du métier et le manque de considération et de soutien dont peut parfois faire preuve l’administration

Lire ici




Mise à jour le Jeudi, 18 Avril 2019 13:53